Retour

ALBA - [PODIUM]


Nuée d'idées qu m'assaille, 
Utopie rêvée, sans aucune faille,
Inspiration latente aux émois de l'obscurité
Tu t'élèves, dans le vide, tu as été créé.


Actualités


Les Carnets de Vesperae sont en cours de jugement, retrouvez l'ensemble des participations bientôt sur le site.


Commerce


Adepte de l'écriture, je propose ma plume pour conter vos légendes, à condition de patience car son énergie est capricieuse.


Tous mes textes liés à Slayers Online sont en passe d'être recensés ici peut-être ferais-je une autre plateforme. En attendant, vous en retrouverez certains sur le Temple du Savoir et dans la section RolePlay des forums.



Roleplay


Difficile de résumer en quelques mots plusieurs années de RP avec ses époques changeantes.
Liste : Obsidiana, Vanadinita, Elyssa, Hyriane, Lucy, Lulielle, Ganylià, Lune, Elenith, Hylis, Cendré, Maryline (x2), Amnelli, Amïnellià, Mizani, Missandei (x2), Ninelle, Erika Svanhilde, Alexyne, Miz'ri, Lucinda, Irina, Edouard, Eddard, Acanthe, Cathleen, Elg'cahl Valsharess, Yasrena, Elena, Mila, Allochka, Essan, Alba (x2), Cassandre, Dylinrae, Théa, Aterruce, Marm, Anastasia, Sedalyn, Silshas, Liuslas / Enchantée, Rhéa, Merryl, Jeanelle (x3), Donovan, Julia, Circë, Mereällyra, Sherydan, Daredjan, Ismérie, Calypso / Cassiopée, Aaliyah, Rouky, Eluith, Oror'hrish, Mélissandre, Aneira, Sienna, Sierra, Katarina, Elisabeth, Alrune, Amaïa, Ineril, Jade, Jeanne, Syrise, et je dois en oublier encore.


Arrivée à la fin des glorieuses années de RP, selon certains, je suis restée et je pense que jamais je ne saurais m'en éloigner véritablement. Après un reset du RP, est née la formidable aventure du Temple du Savoir, que nous puissions tous repartir sur des bases saines. Tout le lore établi par les rôlistes a été transformé en site internet que je mets à jour aussi régulièrement que possible.



Une pensée toute particulière à ceux qui m'ont guidée à mes débuts, si jamais ils passent par ici. (ce dont je doute, mais l'espoir fait vivre)


Alba. L'amour du jeu. Personnage ne dévoilant rien de son passé, elle intervient toujours pour proposer un pari quelconque avec un jeu de cartes ou un jeu plus dangereux. Addicte et prête à tout pour jouer et miser, elle mène un train de vie hédoniste, parfois chanceuse, parfois malchanceuse, elle perd rarement le sourire, sauf si vous commencez à interrompre une partie en cours.
Un sombre passé, comme bien de mes personnages, que je ne peux conter ici. Si quelqu'un désire le connaître, qu'il aille à sa rencontre... Au risque de tout perdre.



Palmarès


Deuxième au premier Road to 80, avec Sedalyn.
Meilleure lvl 80 du mois de Kitisbé 1251, avec Enchantée.
Première au Golden Week de Sanfio 1251, avec Alba.
Médaillée d'or au 12H XP des Olympiades, avec Alba.
Podium remporte les premières Olympiades.
Podium remporte la première Coupe de Narthe.
Premier lvl 80 (Alba) en Yuyio 1250, après plus de dix ans de jeu.
Je suis et je demeure une rôliste dans l'âme.


_____________


"Un jour, avec des yeux vitreux, ma mère me dit: "Lorsque tu seras dans ton lit, que tu entendras les aboiements des chiens dans la campagne, cache-toi dans ta couverture, ne tourne pas en dérision ce qu'ils font: ils ont soif insatiable de l'infini, comme toi, comme moi,comme le reste des humains, à la figure pâle et longue. Même, je te permets de te mettre devant la fenêtre pour contempler ce spectacle, qui est assez sublime." Depuis ce temps, je respecte le voeu de la morte. Moi, comme les chiens, j'éprouve le besoin de l'infini... Je ne puis, je ne puis contenter ce besoin! Je suis fils de l'homme et de la femme, d'après ce qu'on m'a dit. Ça m'étonne...je croyais être davantage! Au reste, que m'importe d'où je viens? Moi, si cela avait pu dépendre de ma volonté, j'aurais voulu être plutôt le fils de la femelle du requin, dont la faim est amie des tempêtes, et du tigre, à la cruauté reconnue: je ne serais pas si méchant. Vous, qui me regardez, éloignez-vous de moi, car mon haleine exhale un souffle empoisonné. Nu n'a encore vu les rides vertes de mon front; ni les os en saillie de ma figure maigre, pareils aux arêtes de quelque grand poisson, ou au rochers couvrant les rivages de la mer, ou aux abruptes montagnes alpestres, que je parcourus souvent, quand j'avais sur ma tête des cheveux d'une autre couleur. Et, quand je rôde autour des habitations des hommes, pendant les nuits orageuses, les yeux ardents, les cheveux flagellés par le vent des tempêtes, isolé comme une pierre au milieu du chemin, je couvre ma face flétrie, avec un morceau de velours, noir comme la suie qui remplit l'intérieur des cheminées: il ne faut pas que mes yeux soient témoins de la laideur que l'Être suprême, avec un sourire de haine puissante, a mise sur moi." Comte de Lautréamont.


_____________