Retour

TRANSSPOT - []







Les chevaliers du temps jadis

J'ai une histoire à vous conter
de preux chevaliers, donjons macabres et sommeil échoué sur les rives accidentées
du cauchemar, quand l'aube n'est plus

Une belle histoire de courage perdu,
de vertu égarée en chemin, menant jusqu'aux limites de la peur,
un cri de vengeance dans la nuit.

Les fines lames venaient par deux et quatre
se battre au cour de l'enfer, sûres de leur force et de leur droit,
répendant bravement la lumière.

Mais la lumière seule ne peut dégager le chemin
quand tous subissent la colère des profondeurs et des flammes,
dont personne n'ose prononcer le nom.

Ensemble ils se battirent et périrent
jusqu'à ce que le bien l'emporte, même si l'histoire conte la trahison
du démon qui s'empara de la victoire.

Des héros frappés dans le dos
par un ami, passé ennemi pour un peu d'or. Puis vint le pillage des richesses.
C'était le nouveau démon, malgré l'ancien toujours présent.

Les héros s'endormaient sur leur gloire
mais un couteau à la gorge fit disparaître d'un simple coup la lueur de leurs yeux.
L'honneur, vaincu par la cupidité.

Assez fort pour rompre un serment,
seul avec l'or il combattit, mais son donjon abandonna et se cacha.
Seul il tomba et succomba.

Les veuves pleurent, les orphelins crient
et les bardes chantent quand les fiancées pleurent leurs héros perdus
qui hantent leur sommeil d'un halo spectral.

Le gardien éternel veille
même si personne ne voit ni ne sent quel sera le chemin après son temps,
ils attendent avec une rage incroyable.

Quand un pour tous et tous pour un
La mort console les âmes blessées et elles se dresseront
tant que l'honneur de tous ne sera pas respectée.

Ils entrent et tombent ensemble.
C'est leur vou et tous attendent le jour
où viendra celui qui affronta le crime.

Je n'y étais point, mais on m'en a parlé
des chevaliers intrépides du temps jadis capables d'exaucer vos prières,
que le retour des gredins les libères.