[Retour page precedente]

DVLIN -- LESTEMPLIERS
Level : 75, Réputation : 151, Or : 8186606, Expérience : 81067692
Description :



   DVÀLIN



[LESTEMPLIERS]


Histoire


Introduction : 1239 … Année de souvenirs malheureux pour les restants de la race naine des monts Khuzdul. Parmi eux, Dvàlin, un jeune nain des montagnes du nord, dévoué à la richesse et à la prospérité de son peuple. La trahison antérieure des hommes le conduisit à quitter les siens pour éviter la perte des biens des nains. Une histoire qu’il raconterait plus tard à ses petits enfants …

Chapitre I- Les richesses naines


Les plus hauts monts de Vesperae étaient ceux qui recelaient le plus de légendes. Parmi ces hauteurs redoutées, les monts Khuzdul. Etant un lieu rarement atteint des aventuriers, on le dénonça habitat de dragons. D’autres croyances laissaient croire que de nombreux démons erraient dans ces environs. Cette idée se divulgua notamment avec une peinture accrochée dans le salon de l’arène Hunter, lieu incontournable des guerriers aguerris. Ce qu’on ignorait, c’est qu’au creux de ces montagnes gisaient les plus belles pierres, recueillit dans les mines naines.
Depuis maintenant une trentaine d’années passées dans la poussière, les galeries naines donnaient libre court à la circulation et aux travaux de la petite race. Dvàlin travaillait ici depuis une vingtaine d’années. L’avantage de ce lieu était que la concurrence n’existait pas. Ces ressources abondantes de pierres précieuses, destinées à l’usage de matériaux fort résistants, et ensuite moulés en lames, pointes, gardes, armures, casques ou boucliers, étaient un secret uniquement connu de ces nains. Leurs richesses dépendaient de maintien de ce secret. L’inconvénient de cet endroit était sa structure instable. Les habitants de ces galeries n’étaient pas, et de loin, à l’abri d’une chute de pierres et autres avalanches de matériaux rocailleux. De plus, la présence de monstre n’était pas une hypothèse à écarter. Mais bientôt, les nains n’eurent plus à se poser cette question …

Chapitre II- Le séisme de l’exil


La magie d’un sage nain très puissant lui permit de ressentir les tensions de la roche. Un séisme aux dégâts mortels était à prévoir, et il fallait quitter au plus vite les lieux. Du moins, ce fût l’idée soumise au dirigeant de la galerie, qui sût prendre la bonne décision. Il adressa alors un message aux habitants des mines :
« Mes chers nains, mes chères naines ! Je sais combien nous avons souffert dans la poussière, la fatigue, l’ombre, la soif et la peur durant de longues années pour que nous puissions vivre dans ces mines. Aussi, je laisserai à chacun le choix de me suivre ou non, car je compte demander l’hospitalité aux hommes de Telgun. Mais ne prenez pas de décision qui puissent mettre votre vie en danger, je vous en conjure. »
Le dirigeant nain de ces mines était quelqu’un de vaillant et de respecté. C’est pourquoi beaucoup le suivirent, mais pas tous. Ceux qui restèrent n’avaient pas tous les mêmes raisons ; soit ils ne croyaient pas aux prédictions de leur sage, soit ils refusèrent de demander de l’aide aux hommes, par fierté, soit ils restaient très attachés à leur mine, ou pour bien d’autres raisons encore. Et même si une minorité, qui n’incluait pas Dvàlin, restait là, le reste de la population minière se dirigea en direction de Telgun …


Chapitre III- L’avidité des hommes


La route ne fût pas longue pour parvenir jusqu’à la petite bourgade. Telgun était un village fort petit où ne vivaient que très peu de voyageurs lassés de leurs aventures. Mais actuellement, Telgun était bien animée car une petite partie de la milice de Trigorn siégeait là, dans le but de mener à bien une mission tenue secrète.
L’arrivée d’une petite colonie de nain suscita très fortement leur attention. Ils ne les questionnaire point, cependant, car le maire du village se chargea de mener à bien cette tâche. L’explication lui fut alors donnée, mais ce n’était pas sans surprise de la part des hommes que d’apprendre une mine aussi bien fournie, au creux d’une montagne qu’il prenait pour déserte de vie naine, humaine ou autre. Mais les nains avaient apportés quelques unes de leurs belles pierres en guise de preuve, et d’achat d’hospitalité également, ce qui leur fut offert. Cependant ces pierres attiraient fortement la convoitise de la milice, qui n’estimait pas de trop de ramener au Sir Roland IV, la présence d’un nouveau gisement de pierres à l’éclat éternel. C’est pourquoi les soldats proposèrent aux nains, en échange d’une sécurité accrue de leurs personnes, de leur montrer l’emplacement de cette mine. Ce fut un « non » catégorique de la part des nains. En effet, ceux-ci décidèrent de retourner à leur lieu de travail, quelques temps après qu’ils aient estimés le séisme comme terminé. Il leur fallait donc tenir pour secret ce lieu.
Cette réponse prompte ne plaisait vraiment pas aux soldats. Ce n’était pas des hommes qui étaient du genre à attendre gentiment que les nains reviennent accepter le marché. Dvàlin, cependant, sentit le coup fourré. Ne se sentant pas à son aise, il décida de rebrousser chemin en direction de la mine, et ce fût la meilleure chose qu’il eut pu faire étant donné que les hommes assassinèrent chacun des nains venus des mines. Mais le spectacle qui accompagnait le retour de Dvàlin ne fut pas des meilleurs non plus. Le séisme avait eu lieu, et les corps des nains restants jonchaient le sol, sous des tas de poussière ou de roches. Le lieu n’était pas sûr du tout, il fallait partir en vitesse. C’est ce que fit Dvàlin, mais pas les mains vides. Il s’appropria les pierres déjà extraites de la roche et traitées, dans le but de ne pas perdre leurs richesses. Il quitta alors les monts en vitesse, bien que lourdement chargé, et voulu retourner à Telgun pour crier la nouvelle. Mais sur sa route, il aperçut les hommes de la milice de Trigorn, se diriger vers les monts. Sur les lances des soldats était perforés les têtes des nains. Ceux-ci n’était que des imposteurs, et non pas des soldats. Dvàlin partit alors des monts Khuzdul en direction de Trigorn, afin de dénoncés les malfaiteurs, mais également afin de pouvoir vivre du marchandage de ses pierres, qu’il jugeait comme révélatrice du passé des siens …

RP de Dvàlin par Narahime (Site)






Tout ce qui suit a été rédigé par moi même. Tout provient, sauf quelques trucs évidemment, de mon imagination.

La Race Naine

Voici quelques idées reçues sur les nains. La plupart sont complètement fausses par le manque de réflexion des autres races. C'est pourquoi, il est temps d'éclaircir un peu les pensées des moins développées (c'est à dire tous ceux qui ne sont pas Nains).
(Ce texte est garantie sans tâche de bière ni poil de barbe)



  • Les Nains sont gros...
  • Les abdominaux Nains sont tout simplement plus développés. Il est important de savoir également que les armures Naines ont été forgés de manières à avoir un espace suffisant entre le ventre et celle-ci pour une protection maximale (le mitrhil n'est que rarement utilisé, il est souvent vendu auparavant).

  • Les Nains sont petits...
  • Sachez que les 1er Nains étaient d'assez grande taille. Mais au fur et à mesure du temps, à force de combattre contre les Gobelins, leur taille à diminuer. Tout cela pour les massacrer encore plus facilement. Il ne faut pas oublier que techniquement parlant être petit constitue un très bon avantage en combat, la technique Naine consiste à couper les jambes ennemis.

  • Les Nains sont radins...
  • Les Nains ne sont tout simplement pas des banquiers. Il est vrai qu'ils aiment l'or par dessus tout. Mais il est normal que ce qui a été durement gagné ne soit pas donné à des feignants.

  • Les femmes Naines n'existent pas...
    Et oui les Nains jaillissent des trous des mines...Mais bien sûr que les femmes Naines existent, mais elles sortent rarement des mines. Il est difficile, il est vrai, pour une personne non Naine, de distinguer une femme Naine d'un Homme Nain. Mais rien ne vaut une Naine à ses côtés, barbe contre barbe...

  • Les Nains ne se lavent pas...
    Les odeurs que vous pouvez sentir sont celles des mines. Les autres races n'étant pas habitués à pénétrer dans les mines, l'odeur des roches leur est mauvaise. N'oublions pas aussi que les barbes Naines sont quotidiennement lavés malgré les quelques traces de bières que l'on peut apercevoir.

  • Les Nains sont chiants...
    Nous n'avons tout simplement pas le même sytle de langage. Ce qui peut vous paraître des insultes sont des petits mots sympathiques entre Nains. Rien de mieux que de se lever et de se faire insulter par ses compagnons Nains.





Lors d'un Combat

Voici désormais la panoplie basique d'un Nain pour combattre (garantie sans sang orque).



  • Le Casque...
    Les Nains étant de petite taille, le casque se doit d'être résistant. Les ennemis en général plus grands, attaquent souvent sur la tête des Nains.

  • L'Armure...
    L'armure Naine offre une protection optimale. Comme vu précédemment, il y a un vide entre l'armure et le corps. Il est quasiment impossible de tuer un nain en moins de 3 coups à cette partie du corps. Il faut frapper juste et fort.

  • La Hache...
    Personne ne peut résister à la puissance d'un Nain munie d'une hache forgée dans les mines. Cette arme très tranchante ne laisse aucune chance à l'ennemi. Des haches plus petites existent aussi, elles sont utilisées comme "arme de jet".


    Les Nains étant particulièrement doués en combat, avoir un équipement de bonne qualité n'est que secondaire. Leur intelligence lors d'une bataille dépasse largement celles des autres races.


    En quelques lignes, voici la description de la tactique Naine en combat. Cette technique, réfléchie pendant plusieurs décennies, ne peut bien sur n'être exécuté que par des Nains. Une grande maitrise du combat au corps à corps est demandée. Inventée par un des plus grands stratèges Nains, cet art du combat doit avant tout son incroyable réussite à la coordination de ses mouvements.

    Voici donc le principe: (A vos risques et périls)


    1) Lever de la jambe droite ou gauche => Abaissement de la jambe gauche ou droite. (mouvement rapide sur le terrain)
    2) Mouvement des lèvres pour laisser entendre un son des plus rassurant possible. (A l'attaque!)
    3) Mouvement des bras de bas en haut avec prise en main de la Hache. (mouvement rapide sur le terrain)
    4) Ouverture des yeux pour une meilleur prise de direction. (tout dépend du nombre de bières ingurgités la veille)

    Voici donc pour le début du combat.

    Puis lors du choc frontal:


    1) Mouvement rapide de la hache avec découpage "horizontal" (important), des jambes ennemies.
    2) Lever rapide de la hache au dessus de sa tête.
    3) Découpage verticale du corps ennemi.
    4) Mouvement de la jambe droite ou gauche => Abaissement de la jambe gauche ou droite. (mouvement lent sur le terrain, le nain doit savourer ses victimes)

    Ainsi de suite...

    Maintenant que vous savez comment se bat un Nain, n'hésitez pas à mieux vous défendre lors du prochain combat.





Le Mineur

La plupart de la population naine pratique régulièrement le métier de mineur. C'est pourquoi, quelques conseils peuvent être utiles.


  • L'équipement:
    Pour une meilleure rentabilité, un bon équipement est conseillé. Celui-ci doit se composer:
    -D'une Pioche, outil composé de deux pièces: une pièce de travail en acier fixée par l'intermédiaire d'un œil à un manche en bois dur. La pièce de métal forme un angle de 50 à 60° avec le manche.
    -D'un casque, il s'agit avant tout de protéger le cuir chevelu du mineur Nain contre les éraflures et autres petits dégâts.
    -De Bottes,
    -De Gants, en cuir épais, pour protéger les mains contre les coupures ou l'écrasement.

  • L'attitude:
    Être dans la mine, dans le froid, dans le noir, est avant tout un plaisir. C'est pourquoi une bonne ambiance doit se faire entendre. Pour cela, rien ne vaut une petite mélodie naine. Grâce à celle ci, l'envie de travailler devient plus intense. La voici:


    On pioche pic pac, pic pac, pic pac,
    Dans la mine, le jour entier,
    Piocher pic pac, pic pac, pic pac,
    Notre jeu préféré.

    Pas bien malins d'être riches enfin
    Si l'on pioche pic pac
    Dans la terre ou dans la roche,
    Dans la mine, dans la mine...
    Dans la mine, dans la mine...
    Où un monde de diamants brille !

    On pioche pic pac, pic pac, pic pac,
    Du matin jusqu'au soir.
    On pioche pic pac, pic pac, pic pac,
    Tout ce que l'on peut voir.

    On pioche les diamants par monceaux,
    Et les sacs de rubis par quintaux,
    Pour nous sans valeur sont ces trésors,
    On pioche pic pac, pic pac.


  • Les règles:
    Voici enfin la partie la plus importante. Comme toute activité, c'est en pratiquant que l'on apprend le mieux le métier. Voici cependant quelques points à respecter:
    -Le mouvement de la pioche se doit d'être de haut en bas.
    -Tout coup maladroit porté à son coéquipier devra être punis. (cela peut aller de la privation de bière au bagne chez les elfes)
    -Pas plus d'une pause toutes les 15 heures.
    -Le taux d'alcool dans le sang ne doit pas dépasser 4 grammes par litre.
    -Pour les autres règles, merci de consulter le petit guide du mineur.




L'Education
Les nains sont, de loin, les plus intelligents de toute la terre de Vesperae. C'est pourquoi il semble important de présenter brièvement l'éducation naine. (à vos tablettes!)


  • L'enseignement Supérieur:
    Un nain est, dés sa naissance, doté d'une intelligence incroyablement développée. C'est pourquoi il peut commencer des études relativement aboutis très rapidement. Dés l'âge de 1 an, le Nain apprend la philosophie, les mathématiques (1po+1po), l'économie, la théologie, la biochimie, la pétrographie, le langage Orc, la mécanique des fluides...

  • L'enseignement beaucoup plus supérieur:
    A partir de sa 10e année le Nain entre dans un nouveau type d'enseignement qui se solde à la fin du cycle par l'exécution de différentes épreuves qui valideront ou non l'obtention d'un diplôme lui permettant de choisir son avenir. Durant son année, il devra donc suivre un enseignement très général qui va de la manière dont il faut procéder pour garder sa bourse pleine à la découpe d'un orc à la petite cuillère.
    Le Nain possédant ainsi toutes les connaissances nécessaires à son bon développement dans le monde va devoir être soumis à différentes épreuves. Il y a 3 épreuves:

    1) La Bourse - Remplir une bourse de 1 000 pièces d'or. Placer cette bourse sur une table et s'asseoir juste en face. Se concentrer.
    A partir de ce moment, le Nain concentré comme jamais, devra, d'un geste rapide et précis, découper la main d'un Elfe cherchant à dérober sa bourse. En effet, sans prévenir, un Elfe est chargé de prendre la bourse rapidement.
    2) L'entretient - Assis sur sa chaise, devant 2 personnes qui lui sont totalement inconnues, le Nain devra user de tout son art oratoire pour réussir cette épreuve. Sa mission, si celui-ci l'accepte, est de démoraliser ses interlocuteurs, jusqu'à les faire pleurer, une mention spéciale peut être attribuée si cela va jusqu'au suicide. Le jury est en général constitué de deux femmes elfes, les Nains étant insensibles. Un langage varié et enrichi est exigé! Le vocabulaire Nain est assez pratique pour cela. Pour s'entrainer, le Nain peut lire les ouvrages suivants: "Le Petit Emmerdeur", "Le Chieur pour les Nuls".
    3) Les Tests - Epreuve basique que l'on retrouve chez de nombreuses races. Celle-ci est constituée de différents tests comme par exemple "le mineur", "le pillage", "l'équipement guerrier", "culture Naine", "l'europe de 1236 à 1765", "la muraille de chine", "les grands personnages Nains"...

    Son diplôme en poche le Nain peut désormais s'orienter vers différentes études. Le droit? L'économie? Le Sport? Le Commerce? Chauffeur de Bus? Mineur? Marchand?
    Voici quelques statistiques pour vous donner une idée des choix des nains:

    -49% des Nains choisissent des études de Marchand avec spécialité Mineur.
    -49% des Nains choisissent des études de Mineur avec spécialité Marchand.
    -1% des Nains choisissent des études de Fleuriste avec spécialité confection de bouquets de roses.
    -0,9% des Nains n'ont pas besoin de suivre de nouvelles études parce que papa et maman ont déjà des contacts.
    -0,1% des Nains partent à la recherche du Graal.

    ps: je recherche du boulot dans la vente de sucreries dans la ville de Trigorn, mp moi svp.



  • Ceci est un titre





    Combats

    Un nain passe la majeure partie de son temps dans sa mine. Cependant, lorsque celui-ci doit marchander, il doit bien évidement en sortir. La route étant longue pour rejoindre les acheteurs/vendeurs, les nains ont pour habitude, pour passer le temps, de défier quelques personnes en chemin. Voici donc mes différents duels.





    Certains Nains choisissent également de se battre à plusieurs. Voici donc mes différents combats par équipe.














    Autres Persos:

    Sam20Lionel; Giblin; Samp.